Comment financer la création de sa startup en Suisse ?

Mettre sur pied sa propre entreprise partout ailleurs et en Suisse requiert un investissement de l'ordre de milliers de francs au minimum. Cette somme sert notamment à couvrir les charges liées à l'acquisition des premiers équipements. Aussi, faut-il y déduire les frais des démarches administratives ainsi que le fonds de roulement de la startup. C'est pourquoi le financement se révèle une option intéressante. Voici quelques idées pour savoir comment financer sa startup en Suisse.

Les 3 F "Family-Friends-Fools" : le premier levier de financement

De plus en plus, les experts de la question suggèrent aux porteurs de projets qui désirent mettre sur pied leurs entreprises la méthode des 3 F. Elle fait appel à la contribution des membres de votre famille, votre cercle d'amis ou encore des personnes de bonne volonté. Quoi de plus valorisant que de compter en premier sur sa famille pour démarrer son activité ou son projet d'entreprise.

Il y a bien souvent de l'excitation pour les membres de la famille, les amis et quelques personnes philanthropes de participer à la concrétisation de votre structure. Cependant, ce n'est pas gagné d'avance pour autant. Il faut pouvoir convaincre toutes ces personnes pour les faire adhérer à votre projet afin d'espérer qu'elles puissent y participer.

Pour cela, vous devriez penser à élaborer un plan d'affaires structuré et persuasif. En Suisse, de nombreuses structures existent pour vous accompagner dans ce sens.

Le microcrédit une alternative possible

Le microcrédit en Suisse représente une des solutions de financement qui s'offrent aux promoteurs de startups. Il ne demande généralement pas des investissements importants. En outre, il offre tout de même des sommes non négligeables qui peuvent aller de 5 000 à 30 000 francs suisses. De quoi couvrir l'achat des équipements nécessaires pour démarrer vos activités. Aussi, le microcrédit est sujet à des taux d'intérêt assez intéressants de l'ordre de 4 % pour faciliter le remboursement par le promoteur.

En Suisse, de nombreuses structures spécialisées dans le microcrédit pour les startups existent. Cependant, les critères d'acceptation des dossiers finançables restent assez sélectifs. Il ne suffit pas d'avoir sous la main un projet rentable, mais il faut pouvoir répondre aux exigences de ces sociétés de microcrédit.

L'option des aides publiques

La Suisse reste l'un des pays qui s'engagent dans la promotion des startups pour un développement économique durable. Pour cela, elle innove à travers des structures d'aide au financement public des projets et des startups. Ainsi, chaque année, de nombreux projets bénéficient de cette source de financement en fonction du domaine d'activité dont relève votre entreprise.

Même si la part belle est aux startups qui exercent dans le domaine technologique. Cependant, il n'en demeure pas moins que la confédération suisse étend son spectre de financement à bien d'autres domaines d'activité depuis quelques années.

La course au prix : une option de financement de votre startup

De nombreuses courses au prix existent pour permettre à de nombreux promoteurs de mettre en lumière leurs plans d'affaires et sortir de l'anonymat. Candidater à ce type de financement peut vous prendre beaucoup de temps en raison des critères de sélection et des diverses phases de déroulement. En général, les courses aux prix connaissent trois étapes fondamentales.

La première est celle de la présentation de votre projet et du concept qu'il décrit et met en valeur. Si vous la passez, vous gagnez une dizaine de milliers de francs pour entamer. Un trimestre plus tard, la deuxième phase vérifie le niveau d'avancement. Si ce dernier s'avère concluant, cette étape peut vous rapporter encore une enveloppe supérieure à la précédente. Un semestre après, si vous ne cessez de faire des progrès, vous bénéficierez d'une cagnotte d'une centaine de mille comme financement. En outre, ce type de financement n'est octroyé qu'aux élèves ayant fait leurs cursus dans les plus hautes écoles suisses.

L'option des business angels comme source de financement

Les business angels constituent également une source susceptible d'apporter du financement aux promoteurs de startups. Ce sont des clubs qui servent d'intermédiaires entre les start-uppers et les investisseurs privés. En Suisse, nombreuses sont ces structures qui vous offrent ces services.

Vous aimerez aussi...